À quel âge peut-on prendre de la whey ?

La supplémentation suscite de nombreuses interrogations chez les novices. La whey est-elle dangereuse pour la santé ? À quel âge peut-on prendre de la whey ? Quelles précautions prendre lorsqu’on consomme une protéine en poudre ? Autant de questions qui éveillent des inquiétudes. Pourtant, rassurez-vous ! La whey n’est ni un médicament ni un produit dopant. Issu du lait, ce complément alimentaire est, dans son état brut, parfaitement sain théoriquement. Sa consommation n’est donc assortie d’aucune contre-indication. En principe, les adolescents comme les personnes du troisième âge peuvent le consommer en toute sérénité. La whey permet à chacun de combler ses besoins en protéines et donc de stimuler la croissance musculaire dans le cadre d’une discipline sportive. La whey peut également aider à conserver sa masse musculaire. Voilà pourquoi elle est utile aux personnes âgées. Cela dit, comme pour n’importe quel aliment, tout excès ou mésusage entraîne des effets indésirables dont, principalement, la prise de poids. Par ailleurs, une alimentation hyperprotéinée peut aussi aggraver les maladies rénales ou hépatiques. Nous vous conseillons donc de solliciter l’avis d’un diététicien avant de commencer la supplémentation. Si vous avez des doutes quant à votre état de santé, pensez à effectuer un bilan. Dans tous les cas, lisez les lignes qui suivent pour dissiper vos doutes sur les présumés effets indésirables de la whey.

Y a-t-il un âge minimum pour prendre de la protéine en poudre ?

Malgré ce que de nombreuses personnes imaginent, la whey brute ne contient pas de produits chimiques. Il s’agit simplement de lactosérum de lait, filtré puis déshydraté. En principe, son procédé d’obtention n’implique aucun enrichissement. À ce titre, on peut dire que la whey brute est 100% d’origine naturelle. Cela dit, attention : la whey brute ne se consomme quasiment jamais en l’état. De nombreux additifs sont ajoutés par les industriels pour diverses raisons technologiques et/ou gustatives. C’est également le cas pour la majorité des autres sources de protéines en poudre (végétales par exemple).

Ainsi, si vous optez pour une whey sans additifs, il n’y a donc pas véritablement d’âge minimum requis. Ceci dit, sauf cas particuliers, ce ne sont pas des produits que l’on conseillerait aux bébés ou aux jeunes enfants. Voici quelques précisions concernant l’âge ci-après.

À partir de quel âge un sportif peut-il prendre de la whey ?

La whey devrait donc être traitée comme n’importe quel aliment. Néanmoins, sa haute concentration en protéines appelle à une plus grande prudence. Une consommation excessive pourra entrainer un déséquilibre dans l’alimentation. Un régime hyperprotéinée n’est bien entendu pas bénéfique pour les bébés et les enfants.

Enfants football match

La prise de protéine en poudre ne devrait être envisagée qu’en cas de carence. Chez les enfants qui souffrent de malnutrition sévère, le corps médical suggérera des suppléments alimentaires spécialement adaptés. La whey et les protéines en poudre du commerce n’ont donc pas leur place durant l’enfance.

Cette situation change pendant l’adolescence. Le passage à l’âge adulte s’accompagne d’une hausse des besoins en protéines. Une hausse que l’on peut généralement combler avec les aliments courants. Néanmoins, si l’adolescent pratique un sport, vous pouvez tout à fait lui donner des shakers de whey, à condition de les intégrer dans un régime alimentaire varié et équilibré.

Prudence est toutefois de mise. Si la supplémentation n’est pas une mauvaise chose en soi, la pratique de la musculation pure peut ralentir, voire altérer la croissance d’un adolescent. Il faudra donc éviter autant que possible les activités pouvant entraîner une prise de masse musculaire rapide et importante.

Est-ce que la whey est mauvaise pour la santé ?

Ces quelques réserves peuvent éveiller des doutes sur l’innocuité de la whey. La whey est-elle finalement dangereuse pour la santé ? Ne faudrait-il pas mieux éviter de consommer de la whey ? Toutes ces questions sont légitimes.

Sachez que de nombreuses études ont été menées pour répondre à ces questions. Les chercheurs avancent, systématiquement, des conclusions rassurantes. Avant toute chose, la whey n’est pas dangereuse pour le cœur1. Bien au contraire, sa consommation dans le cadre d’une activité sportive permettra de développer les aptitudes cardio-respiratoires. De quoi se prémunir contre les accidents cardio-vasculaires.

L’utilisation appropriée de whey ne provoque pas non plus de maladies rénales ou hépatiques2. Cependant, un régime alimentaire hyper protéiné peut aggraver les symptômes de ces maladies. À ce titre, les personnes susceptibles de souffrir de ces problèmes de santé ne doivent pas consommer de protéines en poudre sans l’encadrement d’un médecin.

Quand et pourquoi prendre de la whey quand on est jeune ?

Les sportifs peuvent prendre de la whey à partir de l’adolescence. Cette période s’accompagne d’une hausse des besoins en protéines. La pratique d’une activité sportive accroît encore plus ces besoins. Compléter la majeure partie de son apport protéique avec l’alimentation courante est primordial, mais peut s’avérer compliqué.

La whey constitue ainsi une solution pragmatique. Un shaker de whey évite aux ados de manger davantage de viande et de poisson, et optimise la prise protéique en post-entraînement, qui reste la plus importante. Dans le cadre d’une activité sportive, la consommation de la whey améliore les résultats des entraînements au moyen/long terme.

Grâce aux acides aminés fournis par ce complément alimentaire, les jeunes adolescents se remettront plus rapidement de leurs entraînements. La supplémentation favorisera également le renforcement musculaire en optimisant l’adaptation physiologique face à l’effort.

Musculation renforcement musculaire crossfit protealpes

Quelles quantités de whey prendre lorsqu’on est jeune ?

Comme évoqué plus haut, les adolescents doivent prendre toutes les précautions nécessaires pour limiter la prise de masse musculaire. Lorsque la croissance n’est pas terminée, il n’est donc pas question d’atteindre 2 g/kg/j de protéines. Habituellement, on se contentera d’une vingtaine de grammes de protéines après l’entraînement. Cette prise vise à stimuler la récupération. Ceci dit, la dose doit être adaptée au poids corporel du jeune sportif. Pensez donc à solliciter un coach sportif ou un nutritionniste.

Est-il bon de prendre de la whey tous les jours quand on est jeune ?

Les jeunes adolescents n’ont pas à consommer de la whey tous les jours. Puisqu’on cherche à accélérer la récupération, un shaker après l’entraînement suffit dans la plupart des cas. Il ne sera pas spécialement nécessaire de poursuivre la consommation de protéines en poudre pendant les jours de repos, sauf s’il existe une impossibilité passagère de consommer suffisamment de protéines dans l’alimentation.

Bon à savoir : les effets secondaires, que l’on impute à la whey (troubles gastro-intestinaux , ballonnements…) peuvent être liés à la qualité de la whey, mais sont bien souvent causés par les additifs. Si vous envisagez de consommer régulièrement de la protéine en poudre, choisissez un produit sans additifs et sans édulcorants.

Une personne âgée doit-elle prendre des protéines ?

Un régime alimentaire protéiné est particulièrement bénéfique aux personnes du troisième âge. En effet, un déséquilibre protéique s’installe peu à peu à mesure que l’on vieillit. Le corps « détruit » plus d’acides aminés qu’il n’en synthétise et en absorbe moins (séquestration splanchnique). Les seniors sont alors bien souvent victimes d’une fonte musculaire. Ils perdent progressivement de la masse musculaire et s’affaiblissent par voie de conséquence.

Les activités sportives et la supplémentation permettent de ralentir ce processus. Les protéines en poudre donnent ainsi les moyens de conserver ses forces et sa masse musculaire. Bien entendu, il faudrait préalablement consulter un diététicien.

Senior course running protealpes

Quand et pourquoi prendre de la whey quand on est âgé ?

Même si nous parlons ici de la personne âgée (> 70/75 ans), sachez que cette fonte musculaire pourra déjà être significative à partir de 50 ans. Chez les plus âgés, la vieillesse accélère la dégradation des protéines. Parallèlement, l’organisme ne parvient plus à assimiler et à redistribuer la totalité des nutriments et donc les acides aminés fournis par l’alimentation. Tout cela associé à une perte d’appétit et à une baisse de la quantité d’exercices physiques explique la perte de muscle.

La whey et les protéines en poudre viennent ralentir ce processus. Néanmoins, en raison de la sensibilité des plus âgés, il faudra absolument opter pour un produit sans additifs. Les antécédents médicaux et l’état de santé général méritent également beaucoup plus d’attention. Tout signe présageant une maladie rénale ou hépatique, à plus forte raison chez une personne âgée, devrait mettre en garde et parfois contre indiquer les protéines. La prise en charge et la supplémentation, s’il y a lieu, doivent être sous contrôle d’un médecin.

1Whey protein’s health benefits demonstrated in RTC study par
2Whey protein supplementation and its potentially adverse effects on health: a systematic review par

Un article écrit par

Aymeric Mendez & Guillaume Lavastre

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriqué en France

Développé par une équipe de Pharmaciens

Sans additifs
Sans édulcorants
Gamme Classique
Sans sucres ajoutés
Packs
Shaker

Récupération optimale, réhydratation

Équivalent sucre d'une demi-pomme, index glycémique abaissé

Jusqu'à 23,8 g de protéines et 5,6 g de BCAA par portion

4.5% de glucides après mélange au shaker

Sans sucres ajoutés, 0 goût sucré

Idéal pour les sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes le produit

5.3 g de BCAA par portion

0.9 % de sucres après mélange au shaker

Cliquez sur la formule désirée afin de choisir la composition de votre pack !

2 Gammes disponibles

Panachages possibles

Jusqu'à 23,8 g de protéines et 5,6 g de BCAA par portion

Bille pour favoriser le mélange

Graduation en millilitres

Étanche, sans BPA

500 mL

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo