Comment optimiser sa nutrition post-entraînement pour la prise de masse ?

La période suivant l’effort physique est cruciale : nos muscles, épuisés et “stressés”, sont en attente de nutriments pour entamer le processus de récupération musculaire et de croissance. Ici, le timing et la qualité de l’alimentation jouent un rôle prépondérant. 

L’ingestion de nutriments adaptés dans la fenêtre anabolique – généralement comprise entre 30 minutes et quelques heures après la séance de musculation – maximiserai la synthèse protéique musculaire, un facteur clé dans la prise de masse.

Alors, comment optimiser cette nutrition post-entraînement pour favoriser efficacement la prise de masse ?

La réponse réside dans une approche équilibrée et personnalisée : des protéines de qualité permettent de reconstruire les fibres musculaires, les glucides servent à reconstituer les réserves de glycogène et les lipides fournissent de l’énergie et ont un rôle métabolique très important.

L’hydratation et les micronutriments tels que les vitamines et les minéraux ne doivent pas être négligés. Ils jouent en effet un rôle essentiel dans l’anabolisme et le développement musculaire.

Découvrons ensemble comment optimiser votre nutrition post-entraînement pour une prise de masse optimale.

Comprendre les besoins nutritionnels post-entraînement

Principes de base de la nutrition pour la musculation

La musculation n’est pas seulement une question de levée de poids, c’est aussi un régime alimentaire varié et adapté. L’équilibre des macronutriments est fondamental pour alimenter les muscles et soutenir la récupération. Privilégier un régime riche en protéines est crucial. Mais il doit être complété par des glucides pour l’énergie et des lipides pour le bon fonctionnement hormonal.

Répartition idéale des macronutriments pour la musculation (prise de masse)

Protéines20-25 %
Glucides50-55 %
Lipides25-30 %

En prise de masse, il est conseillé de consommer entre 45 et 55 kcal/kg/j et d’atteindre 2 g de protéines/kg/j, sur la totalité des aliments pris sur une journée.

Aliments riches proteines

Macronutriments essentiels pour la récupération musculaire

Les protéines sont les briques fondamentales de la reconstruction musculaire. Après une séance physique, le corps a besoin d’un apport rapide en protéines pour commencer la réparation des fibres musculaires via la resynthèse des protéines musculaires. Les glucides, quant à eux, reconstituent les réserves de glycogène, fournissant les besoins nécessaires pour les séances à venir.

  • Protéines : pour la réparation et la croissance musculaires.
  • Glucides : pour reconstituer les réserves et soutenir la récupération.
  • Lipides : pour l’équilibre hormonal et l’absorption des vitamines.

Rôle des micronutriments et de l’hydratation

Outre les macronutriments, les micronutriments jouent un rôle crucial dans la performance des muscles. Vitamines et minéraux aident à optimiser les processus métaboliques et à réduire l’inflammation. L’hydratation, souvent sous-estimée, est essentielle : une bonne hydratation améliore les performances physiques.

Les micronutriments sont principalement apportés au corps par une alimentation variée et équilibrée, riche en produits bruts, non transformés.

Après ce petit aperçu sur les besoins naturels du sportif après l’effort physique, voici les meilleures stratégies alimentaires (innovantes ou non) après l’effort physique.

Quelles stratégies alimentaires en post-entraînement ?

Aliments et superaliments sous-estimés pour l’équilibre

Au-delà des protéines et glucides classiques, il existe une gamme de superaliments qui peuvent être intéressants lors de votre récupération musculaire après le sport. Les graines de chia, par exemple, offrent un mélange unique de protéines végétales (en faible quantité), de fibres et d’acides gras oméga-3.

Consommer les baies de Goji, chargées d’antioxydants, aident également à combattre les dommages causés par les radicaux libres de l’oxygène.

Liste des superaliments pour mieux récupérer

  • Graines de chia : pour les oméga-3 .
  • Baies de Goji : pour les antioxydants.

Intégration des méthodes de cuisson saines dans la préparation des repas

La façon dont vous préparez vos aliments peut impacter votre récupération. La cuisson à la vapeur et la cuisson lente sont d’excellents moyens de préserver les nutriments essentiels. L’utilisation d’épices anti-inflammatoires comme le curcuma peut également ajouter des bienfaits nutritionnels et un goût délicieux à vos repas post-séance.

N’oubliez pas que la surcuisson peut détruire des nutriments clés. Optez pour des méthodes qui conservent la qualité nutritionnelle de vos aliments. Néanmoins, contrairement à une idée reçue, la dénaturation des protéines à la cuisson n’a pas d’impact extrêmement important pour un sportif. Même si la prise dans un shaker, à froid, reste le mode de consommation le plus adapté, les protéines gardent leurs valeurs nutritionnelles à la cuisson. En revanche, chauffer les additifs et édulcorants que certains produits contiennent peut conduire à la formation de composés toxiques (ex : sucralose).

Cela dit, même si l’assiette et l’entraînement restent la base de tout programme sportif, les stratégies purement alimentaires classiques peuvent parfois ne pas suffire pour une optimisation totale des effets des entraînements.
Explorons ensemble les suppléments alimentaires, ainsi que leur rôle dans le gain musculaire. Cette partie sera aussi l’occasion d’en savoir plus sur le dosage et le timing de prise de ces suppléments, parfois innovants.

cordes ropes fit

Suppléments alimentaires : quel rôle dans la prise de masse ?

Exploration des suppléments non conventionnels, innovants ou non

Certains produits moins connus peuvent offrir des avantages significatifs. Par exemple, la créatine et les peptides de collagène, pouvant améliorer la santé des articulations, sont un aspect souvent négligé dans la prise de masse. Il est à noter que, pour l’instant, les peptides collagène ne sont reconnus efficaces que sur des situations pathologiques (blessure) et non pas en prophylaxie.

La créatine, elle, est reconnue comme un support ergogénique sain et sans danger, lorsque la source est bien controlée et que les doses sont respectées. Elle permet de maximiser la puissance et le maintien de ce maxima de puissance sur des efforts très courts et intenses. Elle n’induit pas directement de prise de masse, mais y contribue en faisant travailler le muscle à des charges plus importantes.

Les produits dits “adaptogènes” comme l’Ashwagandha, réputés pour leur capacité à réduire le stress et à améliorer la performance, peuvent également être étudiés et testés.

L’Ashwagandha est utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique pour ses propriétés adaptogènes, mais ce n’est que récemment qu’il a gagné en popularité chez les adeptes de la musculation. La connaissance scientifique reste très légère sur ces substances et de nouvelles recherches doivent être entreprises pour avoir plus d’informations sur le lien entre Ashwagandha et performance.

Timing et dosage des suppléments pour maximiser les bénéfices

Le timing et le dosage des suppléments sont cruciaux pour maximiser leurs bénéfices. Pour la créatine, par exemple, une consommation après séance peut être plus efficace, mais le timing importe en réalité peu. Il est surtout important de la consommer avec des glucides et de respecter les doses (3/4g/j sur la période de maintien) et de faire des pauses d’au moins 30 j.

Concernant les produits protéinés comme la whey ou les gainers, riches en BCAA (acides aminés à chaîne ramifiée), ils sont souvent recommandés en prise après la séance, pour optimiser les effets sur les fibres et réduire la fatigue musculaire.

Après avoir exploré le rôle des suppléments alimentaires pour gagner de la masse, découvrons ensemble la meilleure stratégie de nutrition après l’effort physique en fonction de votre type de sport.

Quelle nutrition selon les différents types d’entraînement ?

La nutrition post-séance ne suit pas une formule unique. Elle varie grandement selon le type et l’intensité de l’activité physique. Comprendre ces variations est essentiel pour prendre du muscle et éviter les blessures.

Différences nutritionnelles pour les séances de force vs cardio

L’entraînement de force exige une nutrition riche en protéines pour la réparation et la croissance musculaires, tandis que les séances cardio nécéssiteront davantage de glucides pour reconstituer les réserves. Les lipides jouent un rôle constant dans les deux types d’exercice, essentiels pour la santé hormonale. Il est important que votre nutrition soit en phase avec ces besoins.

  • Exercices de force : 50/55% de glucides, 20/25% de protéines et 25/30% de lipides
  • Cardio : on augmente un peu plus le ratio en faveur des glucides

Personnalisation de ma nutrition en fonction de l’intensité et de la durée de l’exercice

L’intensité et la durée de l’exercice influent également sur les besoins nutritionnels. Une séance de sport longue et intense nécessite plus de nutriments pour mieux récupérer. L’objectif est d’écouter votre organisme et de vous alimenter en fonction de votre niveau de fatigue et de performance.

Conclusion

L’optimisation de la nutrition post-entraînement est cruciale pour gagner en masse et améliorer la récupération musculaire.

La compréhension des besoins en macronutriments et micronutriments, adaptés à chaque type d’exercice, est fondamentale. Les protéines, essentielles à la réparation des muscles, doivent être complétées par des glucides pour reconstituer l’énergie et des lipides pour le fonctionnement hormonal.

L’intégration de superaliments, souvent sous-estimés, ainsi que des méthodes de cuisson saines et douces, peuvent enrichir la nutrition du sportif. Les suppléments, joueront un rôle complémentaire, s’ils sont de qualité et utilisés dans un timing et un dosage adaptés.

Enfin, les légères différences nutritionnelles entre les entraînements de force et de cardio, ainsi que la personnalisation de l’alimentation en fonction de l’intensité et de la durée de l’exercice, sont également essentielles à intégrer dans votre routine alimentaire.

Un article écrit par

Aymeric Mendez & Guillaume Lavastre

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Vous découvrez la marque ? Testez notre whey protéine dès maintenant !

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriqué en France

Développé par une équipe de Pharmaciens

Sans additifs
Sans édulcorants

Rejoignez-nous sur Instagram

@protealpes_officiel

Trouver un produit
×
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo