La whey est-elle adaptée pour les adolescents ?

La musculation suscite naturellement l’intérêt de bon nombre d’adolescents. Effectivement, beaucoup de jeunes hommes et femmes rêvent de réaliser une véritable transformation physique. Un souhait qui les pousse également à s’intéresser aux protéines en poudre et à la whey. Bien que ces compléments alimentaires ne présentent aucun danger direct pour les ados, la musculation, suivant son intensité, n’est pas forcément conseillée à ce jeune public. Une prise de masse importante peut perturber la croissance des adolescents. Dans ce cadre, il n’est pas forcément nécessaire de consommer de la whey, qui va potentialiser cette prise de muscle. Par contre, en dehors de la musculation, c’est-à-dire dans le cadre d’un sport plus complet (sports collectifs, sports d’endurance, gymnastique…), la supplémentation sera parfaitement saine et adaptée. La whey pourra servir pour compléter les apports en protéines et ainsi favoriser la récupération musculaire. Le jeune sportif consommera une certaine quantité de protéines de lactosérum selon son poids corporel. Ici, la supplémentation en post-effort doit être privilégiée et il faudra suivre un régime alimentaire équilibré et varié. La prise de protéines sera un complément. On veillera également à acheter une whey certifiée sans ingrédients transformés. Les additifs, avec notamment la lécithine et les édulcorants peuvent à terme entraîner divers troubles. Ces composés doivent retenir toute l’attention des parents avant de choisir une marque.

La whey est-elle dangereuse pour les adolescents ?

Contrairement à une croyance assez tenace, la whey (protéines de lactosérum) est bien un produit naturel. Cette protéine en poudre est issue de la filtration du lait. Il s’agit plus précisément du lactosérum que l’on appelle plus couramment le « petit lait ». Cette substance riche en acides aminés essentiels et en BCAA a tout simplement été déshydratée pour obtenir le supplément en poudre que l’on connaît. A priori, puisqu’il ne s’agit que d’une source concentrée de protéines, au même titre que du poulet ou de l’œuf, il n’y a pas d’ « âge requis » pour en consommer.

La whey pure, sans additifs, est donc un produit parfaitement sain qui ne devrait présenter aucun danger pour la santé de qui que ce soit. Sur le papier, les adolescents peuvent la consommer en toute tranquillité, sauf s’ils souffrent d’une insuffisance hépatique ou d’une affection rénale. Un régime alimentaire hyperprotéiné constituerait en effet un facteur potentiel d’aggravation pour ces maladies, suivant leur degré d’intensité.

Pour autant, peut-on laisser un ado consommer de la whey s’il souhaite commencer la musculation ? Il est bien plus difficile de répondre à cette question. La musculation n’est pas forcément un sport conseillé aux plus jeunes. Chez un adolescent, et notamment à la puberté, la croissance s’accompagne naturellement d’une prise de masse musculaire. Néanmoins, un développement musculaire excessif, provoqué par une pratique de la musculation quotidienne risque de ralentir, voire de diminuer la croissance normale. La whey potentialisant les effets d’hypertrophie de la pratique de musculation, c’est en ce sens que la supplémentation est plutôt déconseillée chez les plus jeunes, dans ce cadre de musculation pure.

La musculation doit ainsi être pratiquée avec une intensité maîtrisée et la supplémentation chez les plus jeunes (avant puberté) est, à priori, déconseillée. A cet âge, la musculation doit être considérée d’avantage comme un « renforcement musculaire », bénéfique aux autres sports, qu’une pratique à part entière.

Protealpes football soccer adolescent

Dans quels cas les adolescents peuvent-ils consommer de la whey ?

Si la prise de masse en excès est préjudiciable aux adolescents, le renforcement musculaire ne l’est pas, et bien au contraire ! Rien ne les empêche donc de pratiquer un sport qui renforce les muscles, du moment qu’il n’est pas question de se bâtir une imposante musculature. Si ces conditions sont remplies, l’ado peut tout à fait recourir à la supplémentation et donc consommer de la whey.

La consommation de whey sera ainsi admise dans le cadre de n’importe quel sport, que ce soit les sports collectifs, le running, le ski ou encore la gymnastique. La consommation d’une protéine en poudre permettra une pratique intensive optimale, en complétant les apports en protéines du jeune sportif, sans danger pour le long terme, et sans avoir à consommer de grandes quantités de viande, de poisson ou d’œufs.

Rappelons que la whey fournit au corps des acides aminés utiles à la réparation et à l’adaptation physiologique des fibres musculaires endommagées et/ou stimulées par l’effort physique. En accélérant la réparation de ces tissus, le sportif se remettra plus rapidement de ses séances d’entraînement. Tout comme pour un adulte, l’adolescent aura ainsi suffisamment de vitalité pour affronter ses journées et s’entraîner efficacement.

À noter : puisque la whey n’est pas obligatoire pour prendre du muscle chez les adultes, nous insistons aussi sur le fait que la supplémentation n’est pas forcément requise. Les effets bénéfiques des entraînements seront certes optimisés, mais ne pas en prendre ne sera pas directement pénalisant, d’autant plus si les apports protéiques sont bien complétés par l’alimentation.

Comment un adolescent doit-il consommer sa whey ?

La whey est un complément alimentaire. Destiné à compléter vos apports en protéines, ce produit doit être consommé en complément d’un régime alimentaire sain et équilibré. Le shaker de whey ne doit pas se substituer à un repas. Il s’apparente davantage à une boisson revigorante à prendre juste après l’entraînement. Cette pratique est d’autant plus logique que l’on cherche à fournir au corps des acides aminés essentiels et des BCAA après une épreuve physique. Dans ce sens, on consommera habituellement sa whey en post-entraînement.

Bien que l’on cherche à limiter la prise de masse, pour ne pas risquer de perturber la croissance des jeunes consommateurs, leurs besoins en protéines peuvent être particulièrement élevés. Ceci dit, les doses consommées doivent être adaptées au poids de l’adolescent. Habituellement, les doses recommandées sont adaptées à un adulte de 70-80 kg. Cela correspond plus ou moins à 25 g de protéines par prise. Il faudra ainsi revoir cette quantité, et l’adapter le cas échéant.

Pour ne rien laisser au hasard, nous vous encourageons à solliciter un diététicien ou un nutritionniste spécialisé dans le sport. Ce spécialiste pourra étudier le régime alimentaire de l’adolescent pour ensuite indiquer avec exactitude la quantité de whey à consommer après chaque entraînement.

Protealpes joueur terrain

Quelle est la meilleure whey pour un adolescent ?

Si pratiquement tous les points ont été abordés plus haut, il reste à savoir quelle whey choisir pour votre ado. Le choix est loin d’être facile étant donné tous les produits accessibles sur le marché. Néanmoins, on peut dire que la meilleure whey pour footballeur sera aussi un excellent complément alimentaire pour l’adolescent puisqu’on cherche à optimiser la récupération en ponctuel, dans le cadre d’une grosse charge d’entraînement notamment.

Dans les grandes lignes, choisissez plutôt en base une whey isolat (une whey dont la filtration a été relativement bien poussée, afin d’en éliminer le lactose et les graisses). Contrairement aux protéines végétales, cette protéine en poudre issue du lait fournit tous les acides aminés essentiels. Elle jouera donc un rôle non négligeable dans le développement physique du jeune sportif.

Cela dit, les acheteurs doivent être particulièrement attentifs à la composition des produits qui les intéressent. Il faudra fuir les suppléments contenant des additifs. Ces derniers sont le plus souvent responsables des effets indésirables que l’on impute à la whey. Dans la mesure du possible, on optera donc pour une whey, sans additifs, sans lécithine et sans édulcorants. On vérifiera particulièrement la présence de cette dernière catégorie d’ingrédients si l’on choisit une protéine en poudre sans sucres ajoutés.

Certaines marques nouent aussi des relations avec des clubs de sports réunissant de jeunes sportifs. C’est le cas de Protéalpes qui fournit de la whey de qualité au pôle France de gymnastique. Ses produits sont consommés par de jeunes gymnastes dont l’alimentation est étroitement surveillée par des coachs professionnels.

exemple texte alternartif

Un article écrit par

Guillaume Lavastre & Aymeric Mendez

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriquée en Rhône-Alpes

Sans additifs -Sans édulcorants

Issue d'un lait de pâturages alpins

Développée par un Pharmacien

Altitude Whey Protéine - Gamme classique

Renforcement et développement des fibres musculaires, mais également récupération, grâce notamment à la réplétion des stocks de glycogène et une hydratation optimale.

ALTITUDE WHEY PROTÉINE - Sans sucres ajoutés

Adapté aux personnes ayant un programme strict en sucre ou aux sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes leur produit.

 

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo