Comment conserver sa whey ?

La whey est la protéine en poudre la plus populaire. Pourtant, de nombreuses questions sur ce complément alimentaire restent sans réponses dont celles sur sa durée de conservation. Combien de semaines peut-on garder sa whey après ouverture ? Le produit peut-il se périmer ? Dans ce cas, la consommation d’une whey périmée peut-elle nuire à la santé des sportifs ? Voilà autant de points qu’il nous faudra clarifier à travers cet article.

Ceci dit, il faut savoir que les protéines en poudre ne se périment pas comme un aliment courant ou comme le lait. De par son aspect poudreux et sec, la whey est peu propice à une contamination microbienne ou à la fermentation. Les acides aminés peuvent toutefois s’oxyder et réduire l’efficacité biologique de la whey ou de l’isolat. Leurs facultés à favoriser la prise de masse musculaire s’en trouvent ainsi réduites.

Pour préserver tous les bienfaits de ce supplément et atteindre ses objectifs, il faut donc veiller tout particulièrement à la bonne conservation de sa whey. Bien entendu, nous allons vous donner des conseils pour bien conserver votre whey et pour consommer une whey de bonne qualité.

La whey peut-elle se périmer ?

La whey n’est pas comparable avec d’autres produits alimentaires. Puisqu’il est déshydraté, ce supplément est peu propice au développement des bactéries responsables de la décomposition des aliments. Sous cette forme, la whey ne peut pas se « gâter » comme le ferait du lait ou de la viande. Voilà pourquoi les producteurs apposent à ces produits une date de durabilité minimale (DDM) et non une date de péremption.

La date de durabilité minimale indique la date jusqu’à laquelle la denrée concernée conserve toutes les caractéristiques qui figurent sur son emballage. Au-delà de cette date, la consommation du produit ne constitue pas un danger pour la santé. Néanmoins, il peut perdre quelques-unes de ses qualités nutritives et organoleptiques.

Sachant que la législation impose aux industriels l’apposition d’un DDM et non une date de péremption, la whey n’est donc pas considérée comme un produit alimentaire sensible. Bien que cette protéine en poudre puisse perdre de sa qualité après DDM, elle ne constitue pas un danger pour la santé si on la consomme quelques jours ou même quelques mois après sa DDM.

Dans ce cas de figure, il faut toutefois s’attendre à quelques changements au niveau du goût et/ou de la composition du produit. Le complément alimentaire pourra potentiellement fournir moins d’acides aminés à haute valeur biologique. Ce qui est préjudiciable pour la progression des sportifs et des adeptes de musculation. D’ailleurs, la cuisson de la whey ne résoudra pas ce problème. D’où l’intérêt d’être attentif à ce sujet.

Comment préserver sa whey ?

Étant du lactosérum déshydraté, la whey ne constitue pas un milieu favorable au développement des bactéries en tout genre. Conditionnée correctement, elle bénéficie donc d’une durée de conservation assez élevée, souvent supérieure à 1 an.

En générale, la DDM de la whey brute est de 24 mois au moment de la production. Les DDM limitantes dans un produit prêt à l’emploi seront, en général, liées aux arômes. Avec des arômes synthétiques, ou naturels avec additifs conservateurs, aucun souci de stabilité. Cela dit, dans le cas d’une utilisation d’arômes naturels, sans additifs conservateurs, comme c’est le cas chez Protéalpes, les DDM peuvent être un petit peu plus courtes, pour s’assurer de la stabilité gustative. 

Dans tous les cas, il faut veiller à ce que votre paquet de whey soit entreposé dans de bonnes conditions. On mettra le produit à l’abri de l’humidité, des fortes chaleurs, du gel et de la lumière directe du soleil. Au moment de préparer votre shaker, lavez-vous soigneusement les mains et assurez-vous qu’elles soient bien sèches avant de manipuler la scoop (cuillère doseuse). Enfin, on n’oubliera pas de bien refermer le paquet avec le zip prévu à cet effet.

En respectant soigneusement ces quelques recommandations, vous pourrez conserver votre whey jusqu’à DDM, même une fois le paquet ouvert. Ces conseils sont d’autant plus valables si vous optez pour une whey sans additifs. Certains de ces additifs agissent comme des conservateurs. Cependant, comme nous l’avons maintes fois souligné, ces composants sont responsables de certains des effets secondaires de la whey.

À noter : une fois mélangée à de l’eau ou du lait, la protéine en poudre doit, en principe, être consommée immédiatement (dans l’heure). Ce mélange constitue un milieu favorable à la prolifération des microorganismes. Vous pouvez toutefois préparer votre shaker à l’avance et le conserver quelques heures au réfrigérateur par exemple (le matin pour le soir ou la nuit pour un shaker frais au petit-déjeuner).

Comment reconnaître une whey périmée ?

Comme évoqué plus haut, la whey peut donc se détériorer mais pas de la même manière que la viande ou le lait. D’ailleurs, la loi n’oblige pas les commerçants à retirer des rayons les produits dont la DDM a été dépassée. Vous pouvez ainsi tomber sur des paquets dont la qualité pourrait être décevante. Mais comment reconnaître une whey véritablement périmée ?

En raison de l’oxydation de ses composants, la whey périmée change de goût et de couleur. Cette poudre normalement blanchâtre jaunit sensiblement. De plus, on remarquera que ses shakers auront une saveur un peu plus fade. Selon les conditions de conservation, votre protéine en poudre présentera aussi des grumeaux, signe que de l’humidité s’est infiltrée. 

Bon à savoir : une whey qui mousse beaucoup ne signifie pas qu’elle est périmée. Cette mousse devrait d’ailleurs rassurer les consommateurs. Elle montre, en général, que le supplément ne contient pas de lécithines.

Quels sont les risques liés à la consommation d’une whey périmée ?

La whey périmée ne constitue pas un danger pour la santé lorsqu’elle a été conservée dans de bonnes conditions. En raison de l’absence d’humidité, ce produit ne deviendra pas un milieu de vie pour microbes. À ce titre, les consommateurs ne s’exposeront pas à une grave intoxication alimentaire.

En temps normal, la whey ne sera exposée qu’à l’oxydation au fil du temps. C’est justement cette oxydation qui explique le changement de saveur et de couleur évoqué plus haut. Néanmoins, ce processus nuit aussi à certains composants du produit, dont les acides aminés.

Une étude a, entre autres, prouvé qu’après une année de conservation à 21 °C et sous 45 à 65 % d’humidité, le taux de lysine dans la whey décroît de 3% environ1. Cette dégradation progressive concerne tous les autres acides aminés que la protéine en poudre contient. Rappelons que la whey est une protéine en poudre complète. Elle renferme tous les acides aminés essentiels. Une qualité qui explique son utilisation massive dans le milieu de la nutrition sportive.

Attention : la whey périmée peut être toxique si elle est contaminée par des agents pathogènes. Si vous êtes en présence d’une protéine en poudre grumeleuse, mieux vaut la jeter. La présence de grumeaux signifie qu’il y a bien de l’humidité dans le paquet. C’est justement ce qui manquait pour que divers micro-organismes s’y développent.

Une whey protéine périmée a-t-elle moins d’effets ?

La whey périmée peut vous éloigner de vos objectifs, que vous souhaitiez gagner en endurance ou en muscle. En effet, l’oxydation réduit la teneur en protéines du produit. En consommant un supplément périmé, vous risquez de ne pas combler vos besoins en protéines. À ce titre, il vaut mieux choisir une whey dont la DDM n’est pas dépassée et veiller à la bonne conservation de la whey.

Une whey ou de l’isolat de qualité supérieure vous permettront véritablement d’optimiser votre alimentation, que vous pratiquiez la musculation ou un sport d’endurance. En optant pour ces produits, vous pourrez préparer un shaker ou une recette à base de whey sans aucune crainte.

2Physical and chemical changes in whey protein concentrate stored at elevated temperature and humidity par
exemple texte alternartif

Un article écrit par

Guillaume Lavastre & Aymeric Mendez

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriquée en Rhône-Alpes

Sans additifs -Sans édulcorants

Issue d'un lait de pâturages alpins

Développée par un Pharmacien

Altitude Whey Protéine - Gamme classique

Renforcement et développement des fibres musculaires, mais également récupération, grâce notamment à la réplétion des stocks de glycogène et une hydratation optimale.

ALTITUDE WHEY PROTÉINE - Sans sucres ajoutés

Adapté aux personnes ayant un programme strict en sucre ou aux sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes leur produit.

 

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo