La whey est-elle dangereuse pour la santé ?

La whey protéine et les protéines en poudre peinent parfois à convaincre les sportifs les plus soucieux de leur santé. Bon nombre d’entre eux pensent notamment que la whey est dangereuse.

Ce produit à l’aspect poudreux serait un concentré de protéines de synthèse que le corps peut difficilement assimiler. Ainsi, les consommateurs s’exposeraient à de nombreux effets secondaires et à des maladies rénales et hépatiques.

Comme vous l’aurez deviné, nous proposons d’aborder aujourd’hui les dangers potentiellement imputables à la consommation de whey.

Que contient la whey ?

En fin de compte, les doutes sur l’innocuité de la whey proviennent de la méconnaissance de sa composition. La plupart des gens croient effectivement que la fabrication de ce produit fait intervenir de nombreuses réactions chimiques.

À vrai dire, la whey est issue de la filtration du lait. Le procédé employé vise à isoler les protéines de lactosérum. En effet, ce liquide possède une haute teneur en protéines et renferme principalement des acides aminés essentiels et notamment des BCAA.

Pour obtenir le produit final, cette substance doit être déshydratée. Ensuite le producteur ajoutera d’autres ingrédients, et éventuellement des additifs, avant de conditionner la whey pour la commercialisation.

La whey est donc en soi, dans sa version non transformée, sans additifs, un supplément diététique d’origine naturelle et non enrichi. À cet effet, la whey ne devrait normalement pas perturber le fonctionnement de l’organisme.

Elle remplira pleinement son rôle de complément alimentaire dans le cadre de la nutrition sportive. Ce produit servira ainsi à combler son apport protéique.

Combler ses besoins en acides aminés et en BCAA est crucial pour progresser dans la pratique d’un sport ou de la musculation. Ces nutriments seront utiles pour réparer les dommages subis par les muscles pendant et après l’effort.

À ce jour, la whey est le meilleur complément alimentaire pour la supplémentation en post-entraînement. Elle affiche un des taux d’acides aminés essentiels et de BCAA les plus excellents, tout en étant également hautement bio-disponible.

Cette protéine en poudre aux nombreux avantages accompagne donc les exercices physiques pour optimiser la récupération musculaire ou la prise de masse.

À noter : la consommation de whey, en elle-même, n’entraîne pas de prise de masse. Les activités physiques sont au cœur de tout le processus. Pour renforcer ses muscles et favoriser l’hypertrophie, il faudra adopter un programme d’entrainement adapté.

Quels sont les dangers associés à la consommation de whey ?

Certains sportifs imputent de nombreux maux à la prise de whey. Selon eux, les protéines en poudre seraient responsables de diverses affections touchant le rein et le foie, et certains pensent même que la whey peut provoquer des problèmes cardiaques. Elles pourraient également entraîner de graves allergies et contiendraient des substances dopantes.

La whey a donc clairement mauvaise presse, car beaucoup ignorent que la whey est issue du lait. 

Cela étant dit, la plupart des produits en vente sur le marché sont chargés d’additifs. L’ajout de ces additifs expose notamment le produit final à diverses contaminations. La protéine en poudre risque d’être contaminée par des stéroïdes (1) ou d’autres substances indésirables.

Les effets indésirables que l’on associe habituellement à la whey sont en fait causés par ces additifs. Les édulcorants, épaississants, colorants, nanoparticules et autres produits transformés sont responsables des potentiels effets délétères des produits qui en contiennent (perturbations endocriniennes, digestives…).

Pour se prémunir de ces effets indésirables, il est vivement conseillé de choisir sa whey en examinant sa composition.

On fuira les produits renfermant des additifs chimiques. Dans la mesure du possible, on optera pour une whey sans additifs, bien plus adaptée pour une supplémentation de longue durée.

Articles liés :

Les idées reçues sur la whey

Le terme de complément alimentaire fait souvent peur… Nous avons déjà pu combattre quelques idées reçues sur la whey, mais il en existe bien d’autres.

La whey est-elle dangereuse pour les reins ?

Cette idée est la plus fréquente et nous la traitons dans notre article sur les dangers de la whey sur les reins.

En peu de mots, nous tenons à vous rassurer sur le fait que la prise de whey ne fragilise pas vos reins.

Même en dépassant les doses prévues, aucune étude n’a jamais démontré que la consommation d’une protéine en poudre entraînait des problèmes rénaux et/ou hépatiques chez des sujets sains.

En revanche, chez les populations à risque comme des personnes âgées en insuffisance rénale, il est recommandé de contrôler l’apport protéique, de façon à ménager l’organisme.

La whey est-elle dangereuse pour les femmes enceintes ?

La question de savoir si la whey est dangereuse pour les femmes enceintes est complexe et mérite une considération nuancée.

La consommation de whey n’est pas déconseillée pendant l’allaitement, surtout pour les femmes qui sont sportives ou carencées en protéines. Elle pourrait même être bénéfique en comblant les besoins accrus en protéines de la mère, contribuant ainsi à la qualité du lait maternel.

Toutefois, il est crucial de choisir une whey de qualité, sans additifs ni ingrédients transformés, pour minimiser les risques pour le bébé.

La situation est différente pendant la grossesse. Les autorités sanitaires sont plus prudentes, principalement en raison de l’absence d’études concluantes sur l’innocuité de tous les ingrédients présents dans certaines protéines en poudre.

De plus, des suppléments prénataux prescrits pendant la grossesse comblent généralement les carences alimentaires, rendant la whey inutile et potentiellement nuisible, car un excès de protéines pourrait entraîner une prise de poids non désirée pour la mère et l’enfant.

Le conseil général est de consulter un nutritionniste pour évaluer les besoins individuels et adapter le régime alimentaire en conséquence.

Pour les femmes enceintes, il est souvent recommandé de s’en tenir à des sources de protéines plus traditionnelles, tandis que pour les mères allaitantes, une whey de haute qualité peut être envisagée en complément d’un régime alimentaire équilibré.

Ainsi, bien que la whey ne soit pas catégoriquement dangereuse pour les femmes enceintes ou allaitantes, la prudence et une approche personnalisée sont fortement conseillées.

Rappelons que les sportifs et les amateurs de musculation devraient consommer entre 1,3 et 2 g/kg/j de protéines. Le dosage de la whey se calcule en tenant compte des protéines fournies par l’alimentation. Voici un calculateur pour vous aider :

[divi_shortcode id=”23944726″]

Les compléments alimentaires hyperprotéinés viennent uniquement compléter l’apport protéique alimentaire. Consultez cet article si vous vous demandez combien de shakers de whey prendre par jour.

Nous revenons particulièrement sur ce point dans notre article consacré à la whey et à la perte de poids : que ce soit pour prendre du muscle ou pour mincir, la whey est un complément alimentaire et non d’une solution miracle.

Et si le sujet vous intéresse, voici un second article sur le sujet de la prise de poids : La whey fait-elle grossir ?

Quoi qu’il en soit, les fondements de la nutrition sportive nous incitent à ne pas dépasser 2 g/kg/j de protéines. Dépasser ce seuil ne permet pas d’apporter plus d’acides aminés et de BCAA au corps, car ces derniers ne seront pas absorbés correctement. L’organisme aura tendance à les oxyder et/ou les stocker sous forme de graisse.

Passons à présent à une autre idée reçue, les problèmes cardiaques liés à la consommation de protéines.

La whey est-elle dangereuse pour le cœur ?

La croyance selon laquelle la whey protéine serait dangereuse pour le cœur est largement réfutée par la science.

La whey, d’origine naturelle et dérivée du lait, ne présente pas de risques cardiovasculaires lorsqu’elle est consommée dans des quantités raisonnables.

Associée à une activité physique, la whey pourrait même avoir des effets bénéfiques sur le cœur et l’état général de la santé.

Les rumeurs concernant sa dangerosité pour le cœur sont attribuées à la méconnaissance et à des confusions avec des substances dopantes ou chimiques.

Cependant, toutes les protéines en poudre ne sont pas identiques : certains produits peuvent être contaminés ou contiennent des additifs dangereux. Il recommande donc de choisir des wheys de bonne qualité, idéalement sans additifs et produites en France pour garantir leur traçabilité.

En bref, comme avec tout complément alimentaire, la prudence est de mise en ce qui concerne la qualité du produit et la quantité consommée.

Cela dit, certains métabolismes peuvent mal réagir à la whey protéines même dans des quantités raisonnables, on pense en particuliers aux intolérants au lactose qui peuvent avoir des problèmes de digestions et des gazs.

La whey donne-t-elle envie de vomir ?

Les désordres intestinaux sont souvent liés à la qualité de la whey, aux additifs, mais aussi à une intolérance au lactose. Dans ce cas d’intolérance au lactose, il faut se tourner vers des protéines en poudre sans/ou faibles en lactose. 

Dans des cas rarissimes, ces réactions sont causées par une allergie aux protéines de lait (qui serait alors probablement connue depuis l’enfance). Dans ce cas précis, avec confirmation d’un allergologue, la prise de whey est alors totalement contre-indiquée. Face à cette situation, on peut encore opter pour des protéines en poudre d’origine végétale.

Bon à savoir : si vos antécédents médicaux vous exposent à un potentiel risque rénal, hépatique ou allergique, mieux vaut solliciter les avis d’un médecin avant de commencer la prise de protéine en poudre. 

Est-ce que la whey provoque de l’acné ?

Un certain nombre d’études de cas ont mis en lumière une association potentielle entre la consommation de whey et l’apparition de l’acné.

Ces études concernent principalement de jeunes hommes en bonne santé qui ont commencé à consommer des suppléments de whey pour la musculation ou le gain de poids. Ces patients ont signalé une apparition ou une aggravation de l’acné après avoir introduit la whey dans leur régime, et certains ont même montré une amélioration après avoir arrêté la supplémentation.

La whey est une des protéines principales trouvées dans le lait, et diverses études ont déjà établi un lien entre la consommation de produits laitiers et l’acné. Bien que la fraction spécifique du lait responsable de l’acné ne soit pas encore connue, ces observations suggèrent que la whey pourrait jouer un rôle dans le déclenchement ou l’exacerbation de l’acné.

Il est important de noter que les études de cas ne sont pas des preuves concluantes. Elles manquent de groupes témoins et sont donc limitées dans leur capacité à établir une relation causale. De plus, les recherches sur ce sujet sont limitées et souvent anecdotiques, ce qui signifie que des études plus robustes sont nécessaires pour établir un lien clair.

La génétique peut également jouer un rôle dans la manière dont votre corps réagit à la whey. En effet, une grande proportion de personnes avec de l’acné ont une histoire familiale de cette condition.

D’autres facteurs tels que :

  • les déséquilibres hormonaux ;
  • la qualité du sommeil ;
  • le régime alimentaire ;

peuvent également contribuer au développement de l’acné, rendant difficile l’isolation de l’effet de la whey seule.

En somme, bien qu’il y ait des indications suggérant un lien possible entre la consommation de whey et l’acné, les preuves scientifiques actuelles ne permettent pas de conclure de façon définitive.

Conclusion

Si la whey dans sa version pure est a priori sans danger, privilégier un produit sans additifs et sans édulcorant est un bon moyen de préserver sa santé et la qualité de la whey. Dans cette optique, n’hésitez pas à tester la gamme ProtéAlpes !

Pour poursuivre la lecture, voici des articles complémentaires :

Les questions fréquentes, nos réponses en bref

Whey dangereuse pour les reins : mythe ou réalité ?

Il n’y a pas de preuve que la consommation de whey soit dangereuse pour les reins. Cependant, il est important de respecter les doses recommandées et de consulter un médecin ou un professionnel de santé avant de commencer à utiliser des suppléments alimentaires, surtout si vous avez des problèmes de santé préexistants ou si vous prenez des médicaments. Il est également important de choisir des produits de qualité et de surveiller les effets secondaires potentiels.

Est-ce que la whey est dangereuse pour la santé ?

La whey est un supplément diététique d’origine naturelle issu de la filtration du lait. Elle est riche en acides aminés essentiels et en BCAA, utiles pour la récupération musculaire après l’effort physique. Il n’y a pas de preuves que la whey soit dangereuse pour la santé, mais il est important de respecter les doses recommandées et de choisir des produits de qualité.

Il est également important de rappeler que la consommation de whey, en elle-même, n’entraîne pas de prise de masse et qu’il est nécessaire de faire des activités physiques pour renforcer ses muscles.

1Analysis of non-hormonal nutritional supplements for anabolic-androgenic steroids – results of an international study par Geyer et al – 2004

1Analysis of non-hormonal nutritional supplements for anabolic-androgenic steroids – results of an international study par par Dermatology. 2012;225(3):256-8. doi: 10.1159/000345102. Epub 2012 Dec 13. PMID: 23257731.

Un article écrit par

Aymeric Mendez & Guillaume Lavastre

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Vous découvrez la marque ? Testez notre whey protéine dès maintenant !

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriqué en France

Développé par une équipe de Pharmaciens

Sans additifs
Sans édulcorants

Rejoignez-nous sur Instagram

@protealpes_officiel

Trouver un produit
×
0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo