Quels sont les effets secondaires à la prise de whey ?

Pratiquement tous les pratiquants de musculation, et de plus en plus de sportifs d’endurance, envisagent la prise de whey à un moment ou un autre. Cet attrait pour les protéines en poudre s’accompagne de nombreuses interrogations, amplifiées par le vocabulaire parfois complexe qui entoure le monde des compléments alimentaires : créatine, bcaa, acides aminés, tryptophane, arginine, stéroïdes, anabolisants… La liste a de quoi faire peur !

Parmi les questions sur les effets secondaires de la whey, certaines sont particulièrement fréquentes. Est-ce que prendre de la whey protéine, c’est se doper ? La prise de masse musculaire est-elle directement liée à la consommation de protéines en poudre ? La whey peut-elle vous faire grossir ou au contraire être à l’origine d’une brusque perte de poids ? Quels sont les effets secondaires de la prise de whey ?

Nous avons déjà eu l’occasion de répondre à ces certaines de ces questions. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux éventuels effets indésirables de cette protéine en poudre. Notez que nous nous concentrons sur l’impact sur la santé uniquement, mais que nous traitons également dans un autre article des conséquences écologiques des protéines en poudre.

Qu’est-ce que la whey ?

pexels the lazy artist gallery 1302925

Un certain nombre d’idées reçues entourent ce produit et de nombreux débutants se demandent ce qu’est la whey. Cette question revient aussi bien chez les sportifs d’endurance que pour les adeptes de fitness ou de musculation. De nombreuses personnes croient que cette protéine en poudre est issue d’une association de produits chimiques. Cette croyance est fausse puisque la whey est certes un complément alimentaire mais elle est simplement issue de la filtration du lait. La whey brute est en réalité un ingrédient non transformé et naturel.

La whey protéine correspond à du lactosérum de lait, filtré et rendu à l’état de poudre sèche. Ce produit n’a fait l’objet d’aucune transformation ou enrichissement. Sa consommation ne devrait donc pas nuire à la santé. Mais dans l’optique d’améliorer son goût ou sa texture, les producteurs ajoutent souvent des additifs. En lien, des substances dopantes et d’autres composés indésirables peuvent se retrouver dans la composition de certaines whey que l’on retrouve sur le marché. Voilà pourquoi nous vous encourageons à éviter les protéines en poudre ayant une longue liste d’ingrédients et contenant des additifs.

En règle générale, les différentes variétés de whey, dont la whey isolat, améliorent la récupération et la croissance des fibres musculaires. Cette famille de suppléments diététiques est destinée à compléter son apport protéique. En fournissant suffisamment de protéines à son corps en post-entraînement, on parvient à réparer plus efficacement les microlésions subies par ses muscles après chaque entraînement. Les acides aminés et notamment les BCAA serviront à la régénération et au développement de nouvelles fibres musculaires. De quoi récupérer efficacement et gagner en force et en masse musculaire, si l’on pratique la musculation.

La whey présente-elle des effets secondaires ?

À première vue, la whey ne présente aucun effet secondaire. Il s’agit d’un produit d’origine naturelle. Prendre de la whey équivaut, en soit, à boire du lactosérum, le liquide au-dessus du yaourt. Le « petit lait » est essentiellement composé de protéines. Cette substance est riche en acides aminés essentiels et en BCAA : leucine, isoleucine, valine.

Alors la whey peut-elle être dangereuse pour la santé ? Sur le papier, non. Néanmoins tous les produits de ce type ne se valent pas. Comme nous l’avons expliqué plus haut, la whey peut finalement être contaminée par des substances indésirables en raison notamment des ajouts d’additifs. En choisissant un produit avec des additifs, on expose donc son corps à des effets secondaires potentiels.

Par exemple, des spécialistes de la nutrition sportive s’inquiètent sur les effets des édulcorants présents dans la composition de la whey. Ces molécules, comme le sucralose ou l’aspartame, ont un pouvoir sucrant des centaines de fois plus élevé que le sucre courant (le saccharose). Bien que cela permette d’en utiliser en quantité infime, cette propriété est finalement néfaste pour le consommateur. Elle habitue le cerveau à des saveurs excessivement sucrées et diminue la sensibilité au sucre. Finalement, ces composés pousseront les sportifs et les amateurs de musculation à adopter une alimentation quotidienne toujours plus sucrée. Heureusement, cette sensibilisation revient rapidement à son niveau normal après l’arrêt de la consommation d’édulcorants.

En dehors de cet effet néfaste, les édulcorants peuvent aussi perturber le système glucagon/insuline et vous exposent donc à des troubles métaboliques. Ces substances nuisent également au microbiote intestinal en perturbant la flore bactérienne. Enfin, leurs métabolites ne sont pas encore connus et pourraient exposer à des dangers.

whey protéalpes norme afnor 1

Heureusement, on peut trouver sur le marché des whey sans additifs. Celles-ci sont, à priori, de meilleure qualité puisqu’elles n’ont pas besoin d’être « améliorées » par des additifs. Ces suppléments diététiques sont donc bien meilleurs pour la santé et permettent une supplémentation efficace, sans risque de dopage, si certifiés. Ceci dit, nous vous encourageons toujours à choisir prudemment votre whey en vous penchant sur sa composition, et en vous intéressant aux valeurs de la marque sur leur site internet.

Contre-indications : qui peut prendre de la whey proteine ?

Si l’on est intolérant au lactose, sachez que la plupart des whey sont très faibles en lactose. Si c’est votre cas, n’hésitez pas à demander les dosages exacts en lactose à la marque qui vous intéresse, via leur formulaire de contact par exemple.

Si l’on est allergique aux protéines de lait, malheureusement, la whey est totalement contre indiquée, il faudra vous tourner vers d’autres sources de protéines, comme les protéines végétales par exemple.

Quels effets en cas de consommation excessive ?

La whey se doit d’être dosée convenablement. Elle est destinée à compléter son apport protéique. À ce titre, on connaîtra la quantité de whey à consommer quotidiennement après avoir considéré la quantité de protéines fournie par son alimentation. Habituellement, on visera 1,3 à 1,6 g/kg/j pour un sportif d’endurance. En revanche, l’apport idéal se situe aux alentours de 1,6 à 2 g/kg/j pour optimiser la prise de masse, dans le cadre de la musculation. Dépasser ces seuils serait inutile. Nous nous penchons sur ce sujet ici : comment prendre sa whey ?

Au-delà du dosage prévu, on peut s’attendre à quelques désagréments. L’excès de protéines sera oxydé et/ou pourra être utilisé pour constituer de nouvelles réserves de graisse. De plus, il faut craindre une acidification de l’organisme et des éruptions cutanées chez les plus sensibles.

La prise de whey est-elle addictive ?

La whey est, en soit, une poudre directement issue du lait. À cet effet, sa consommation ne vous expose à aucune accoutumance. D’ailleurs, cette protéine n’est ni une drogue ni un médicament. La prise de compléments alimentaires et la supplémentation doivent être une source de plaisir et non une contrainte, ou une source d’inquiétude. Habituellement, on prendra son shaker de whey après l’entraînement, au repos, dans un moment de retour au calme.

La consommation de whey vous expose-t-elle à des problèmes hépatiques et rénaux ou cardiaques ?

On entend souvent que la consommation de protéines en poudre peut provoquer des problèmes cardiaques ou encore que prendre whey tous les jours soumet les reins et le foie à rude épreuve. Pourtant, aucune étude n’a confirmé que la prise de whey protéine augmenterait les risques de maladies hépatiques ou rénales, ou provoquerait des problèmes de ce type, sans maladie sous-jacente. Toutefois, si l’on souffre d’insuffisance rénale et/ou hépatique, il ne vaut mieux ne pas charger l’organisme en protéines, et donc la prise de whey est contre-indiquée, sauf avis contraire d’un médecin spécialiste. Dans tous les cas, il est toujours intéressant de demander l’avis d’un professionnel de santé, afin d’adapter cette supplémentation à ses objectifs et à sa pratique.

Vous l’avez compris, une whey de qualité n’aura pas d’effets secondaires ou de risques pour la santé si elle est prise correctement. Les seules véritables contres-indications concernent les éventuelles allergies au lait ou intolérances au lactose. Si vous voilà rassurer, notre article sur pourquoi prendre de la whey devrait vous éclairer sur ses différents bienfaits. Pour aller plus loin voici des articles qui peuvent vous intéresser :

exemple texte alternartif

Un article écrit par

Guillaume Lavastre & Aymeric Mendez

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriquée en Rhône-Alpes

Sans additifs -Sans édulcorants

Issue d'un lait de pâturages alpins

Développée par un Pharmacien

Altitude Whey Protéine - Gamme classique

Renforcement et développement des fibres musculaires, mais également récupération, grâce notamment à la réplétion des stocks de glycogène et une hydratation optimale.

ALTITUDE WHEY PROTÉINE - Sans sucres ajoutés

Adapté aux personnes ayant un programme strict en sucre ou aux sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes leur produit.

 

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo