Quelle est la meilleure whey pour le CrossFit et quand la consommer ?

On compterait plus de 200 000 pratiquants de CrossFit en France. Des sportifs qui consomment de plus en plus de suppléments comme les protéines en poudre. Si la whey reste le complément alimentaire le plus populaire chez ces sportifs, nombre d’entre eux ne savent pas quel type de whey choisir. La whey isolate serait-elle finalement meilleure que la whey concentrée ? Devrait-on prendre de la whey hydrolysée ? La whey « classique » possède déjà une haute valeur nutritive en fournissant des acides aminés essentiels et des BCAA, mais c’est l’isolat de whey qui sera le plus adapté à la pratique sportive. Utilisée dans les bonnes conditions, la whey améliore la récupération musculaire et donc les effets bénéfiques des entraînements sur les muscles, en passant notamment par la prise de muscle selon l’intensité des exercices. Pour atteindre ces objectifs, il faudra cependant se pencher sur son alimentation dans sa globalité et ne pas négliger les autres macronutriments, comme les glucides et les lipides. Les glucides sont très importants pour (re)faire le plein d’énergie et préserver ses performances physiques. D’autres règles doivent être observées pour une nutrition sportive réussie. L’adepte de CrossFit devra surveiller la quantité de whey qu’il consomme quotidiennement et la qualité de cette dernière. De plus, il aura intérêt à privilégier une prise en postentraînement. Ces quelques lignes vont apporter de précieux conseils nutrition à tous ceux qui pratiquent le CrossFit.

CrossFit : sport de force ou d’endurance ?

Contrairement à ce que l’on imagine, le CrossFit ne date pas d’hier. Cette discipline sportive a vu le jour aux États-Unis dans les années 70. Imaginée par le couple Glassmann, elle correspond, à vrai dire, à une méthode de conditionnement physique. Ce sport permet aux pratiquants de se préparer à de rudes épreuves physiques. Raison pour laquelle il est pratiqué depuis des années par les militaires du monde entier.

Le CrossFit mélange des exercices de cardio et de la musculation. Il s’appuie sur les fameux « Workout of the day » ou WOD. Ce terme désigne un ensemble d’exercices à réaliser lors d’une séance. Ces WOD durent entre 45 et 60 minutes et permettent de travailler l’équilibre, la puissance et la coordination des membres ou encore l’explosivité musculaire.

Selon le WOD du jour, le pratiquant aura à se servir d’une paire d’haltères ou d’un kettlebell. Malgré l’utilisation de ces équipements, le CrossFit ne saurait être réduit à une technique de musculation. Effectivement, l’objectif n’est pas spécialement de prendre de la masse musculaire. Il est question d’améliorer sa forme physique d’une façon globale. Le CrossFit serait une valeur sûre pour perdre de la masse grasse.

D’un point de vue diététique, les besoins d’un pratiquant de CrossFit se rapprochent de ceux d’un adepte de fitness/musculation. Bien que la discipline soit un mix d’exercices d’endurance et de force, on cherchera à optimiser la récupération plutôt que de favoriser particulièrement la prise de masse musculaire. La meilleure whey pour footballeur pourra, par exemple, être également adaptée à un pratiquant de CrossFit.

Bon à savoir : ne peut pas devenir coach de CrossFit qui veut. Plus qu’un sport, le CrossFit est une marque déposée. En conséquence, les personnes voulant initier le public à cette discipline doivent suivre préalablement une formation encadrée.

Fille crossfit WOD Protéalpes 1

Faut-il consommer de la protéine en poudre pour pratiquer le CrossFit ?

La pratique d’une activité sportive s’accompagne toujours d’une hausse des besoins en protéines. Comprenez que les efforts physiques déclenchent un processus biologique débouchant sur la restructuration des fibres musculaires. Un apport adapté en protéines sera alors nécessaire pour optimiser la reformation du tissu musculaire, voire même la réparation des microlésions.

Notons que le corps répare ces fibres endommagées par adaptation physiologique. Lors de la reconstruction musculaire, l’organisme améliore la réponse à l’effort des groupes musculaires concernés. Ce processus biologique nous permet de gagner plutôt en force ou en endurance, selon le déroulement et la nature des séances d’entraînement. Il aide également à perdre du poids en mobilisant les réserves de graisse.

Le CrossFit ayant la réputation d’être une discipline assez rude, il est d’autant plus important de compléter ses apports en protéines. Toute carence est même relativement dangereuse puisque les blessures ne sont pas rares chez les pratiquants de ce sport. La prise de protéines en poudre sera utile pour réduire ces risques de blessures musculaires.

Ce n’est là qu’un des nombreux bienfaits de la consommation de protéines en poudre. Ces produits améliorent la forme physique de bien des manières si le consommateur effectue régulièrement des activités sportives. Ces suppléments permettent une meilleure adaptation physiologique face à l’effort. Ce qui se traduit par un gain d’endurance et/ou de masse musculaire selon l’intensité et la nature des exercices.

Bien entendu, les protéines en poudre, en elles-mêmes, ne boostent pas vos performances physiques. Vos entraînements sont au cœur des nombreux bienfaits de ces dernières. Sans activités physiques, ces compléments alimentaires vous seront inutiles.

Quelle protéine pour le CrossFit ?

Avant de déterminer la meilleure protéine pour les adeptes de CrossFit, il faut déjà cerner les besoins de ces sportifs. Comme évoqué plus haut, il n’est pas question dans ce sport de développer une excessive musculature. Les pratiquants de ce sport s’entraînent régulièrement pour obtenir une silhouette svelte, avec des muscles bien dessinés.

Dans ce contexte, la whey est certainement la meilleure solution. En plus de sa forte teneur en acides aminés et en BCAA, ce produit est également hautement biodisponible. Il possède donc toutes les qualités pour soutenir efficacement votre organisme après une séance de CrossFit. C’est tout l’intérêt de la supplémentation dans le cadre de cette discipline.

Bon à savoir : la whey est issue de la filtration du lait. Cette protéine en poudre est, à vrai dire, du lactosérum déshydraté. Il s’agit d’un produit d’origine naturelle. À ce titre, vous pouvez, en principe, l’introduire dans votre alimentation en toute tranquillité, tant que vous contrôlez sa qualité et la liste des ingrédients ! (Voir partie quelle whey choisir pour le CrossFit)

La whey fournira à votre corps les acides aminés nécessaires pour réparer rapidement les lésions subies par les muscles. Sa haute biodisponibilité permettra à l’organisme de disposer rapidement de ces nutriments indispensables pour renforcer les principaux groupes musculaires. La whey accélère ainsi l’ensemble du processus de récupération, tout en optimisant les résultats de vos entraînements.

Notons que la whey est, à ce jour, la protéine en poudre la plus populaire chez les sportifs. Ce produit est effectivement parfait pour inverser le rapport masse grasse/masse sèche. Outre ses effets favorables au renforcement musculaire, ce supplément possède aussi un fort pouvoir satiétogène. Cet effet coupe-faim aide à la perte de poids chez ceux qui éprouvent des difficultés à perdre de la graisse. Cela est parfois le cas de débutants qui commencent tout juste à pratiquer le CrossFit.

D’un autre côté, certains pratiquants peuvent avoir un métabolisme différent, et peuvent peiner à prendre du poids, à construire de la masse musculaire. Les gainers (wheight gainer) constituent une excellente alternative. En général, il ne s’agit ni plus ni moins que de whey couplée à une source de glucides, permettant l’obtention d’un mélange hypercalorique. Ces protéines en poudre hypercaloriques ont été formulées pour la prise de masse musculaire et peuvent aider les pratiquants qui ont un métabolisme très rapide ou qui peinent à manger suffisamment.

Quelle est le meilleur type de whey pour le CrossFit ?

Si la whey est bel et bien la meilleure protéine pour le CrossFit, il ne faut pas oublier qu’il existe 3 variantes de ce produit : la whey concentrée, la whey isolate et la whey hydrolysée. L’isolat de whey serait-il meilleur que la whey concentrée pour le CrossFit ? Et que penser de la whey hydrolysée ?

Il semblerait que tous ces compléments alimentaires soient relativement proches, bien que l’isolat soit de meilleure qualité, avec un degré de filtration optimal (ni trop poussé, ni pas assez). La whey « classique » affiche une concentration en acides aminés suffisamment élevée pour permettre la supplémentation. De plus, elle est rapidement assimilée par le corps. Ainsi, l’organisme disposera au plus vite des acides aminés dont il a besoin. Cependant, l’isolat de whey possède une teneur plus faible en lactose (quasi sans lactose), et une pureté plus grande des protéines, sans dénaturation.

Bon à savoir : l’isolat et la whey hydrolysée se distinguent de la whey classique par leurs procédés de fabrication. Ces produits ont subi une ou plusieurs étapes supplémentaires pour proposer une teneur en protéines plus élevée. Cette filtration plus poussée donne un avantage à l’isolat puisque cette dernière conserve les bienfaits classiques de la whey tout en étant plus pure. Cependant la whey hydrolysée apparaît finalement comme une whey « trop » purifiée. Une hydrolysation (d’où le nom), a été appliquée sur la whey pour en augmenter sa vitesse d’absorption, ce qui n’a jamais été prouvé bénéfique pour le sportif, et qui en fait surtout un produit transformé.

L’isolat reste le supplément protéique à envisager chez les plus sensibles. Lorsque de qualité et sans additifs, ces produits donnent les moyens de prévenir d’éventuels problèmes de digestion liés à la consommation régulière de whey.

Couple CrossFit competition protealpes

Comment prendre sa whey si l’on pratique le CrossFit ?

Les pratiquants de CrossFit doivent consommer de la whey dans les mêmes conditions que les adeptes de sport d’endurance. On tirera ainsi le meilleur parti de la supplémentation pour optimiser la récupération. En conséquence, il faudra de préférence consommer son shaker après sa séance. Même si cela est moins vrai dans le cadre de la musculation, la supplémentation en post-effort est ici essentielle pour que le corps répare au plus vite les lésions subies après l’entraînement. En général, le délai idéal va de 30 minutes à quelques heures après l’effort.

Quant à la quantité de whey à consommer, il faudra prévoir une vingtaine de grammes (20-25g) de protéines après ses exercices. Il est important d’avoir une quantité adaptée de glucides, soit environ 12 g de glucides dans son shaker de whey. Ces glucides seront notamment indispensables pour refaire les stocks de glycogène.

Point nutrition : l’ajout d’une source de glucides permet également d’obtenir une boisson isotonique. C’est le cas par exemple avec un sucre complet non raffiné, riche en oligo-éléments. Avec une concentration en minéraux proche de celle du sang (=isotonique), le shaker de whey sera bien plus rapidement assimilé par l’organisme.

La présence de glucides garantit les fameux « 3Rs of recovery », qui sont la base de la récupération. Le breuvage obtenu assure la reconstitution des stocks de glycogène (Refuel), la réparation des fibres musculaires (Recover) et la Réhydratation (Rehydrate).

Quelle whey choisir pour le CrossFit ?

Parce que les marques de whey abondent sur le marché, faire le bon choix n’est pas une tâche aisée. Les consommateurs devront apprendre à identifier les meilleurs produits, et pour ce faire ils devront analyser la composition de ces compléments. En effet, la plupart des producteurs ne commercialisent pas de whey brute. Celle-ci est quasi-systématiquement mélangée avec des additifs.

Ces additifs améliorent certains aspects du produit fini. Certains peuvent servir à blanchir la whey, tandis que d’autres réduisent la mousse produite lors de la mise en solution ou améliorent la miscibilité du mélange. C’est notamment le cas des lécithines, que vous pourrez retrouver sur l’étiquette de bon nombre de paquets de whey. Des additifs très utilisés également sont les édulcorants, ces fameux « faux sucres », qui apportent un goût extrêmement sucré, sans les calories du sucre. Malheureusement, ces composés largement utilisés, ne sont pas sans danger, surtout dans le cadre d’une consommation de confort, au long terme, comme avec la supplémentation protéique.

Les études menées au cours de ces dernières années mettent de plus en plus en évidence leurs dangers sur la santé humaine et leurs impacts sur nos organismes. Ces ingrédients pourraient entraîner des troubles divers sur le long terme (troubles métaboliques, troubles inflammatoires…). De surcroît, ce sont même les premiers responsables des soucis digestifs que l’on impute souvent, à tort, aux protéines en poudre.

Il ne s’agit donc pas uniquement de choisir une whey reconnue. Dans la mesure du possible, il faudrait opter pour une whey certifiée sans additifs à l’exemple de la gamme classique de Protéalpes. Une protéine en poudre sans additifs sera très bien tolérée par le corps et sera parfaitement saine.

Enfin, on ne saurait que trop vous conseiller une whey made in France, issue d’un lait de pâturages français, en élevage extensif et traditionnel, à petits volumes.

Pour finir, la législation française octroie une certaine protection aux consommateurs. La réglementation en vigueur oblige notamment les industriels à détailler la provenance des ingrédients utilisés. Un premier gage de qualité sur un marché où certains producteurs emploient, entre autres, des additifs issus d’OGM.

exemple texte alternartif

Un article écrit par

Guillaume Lavastre & Aymeric Mendez

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriquée en Rhône-Alpes

Sans additifs -Sans édulcorants

Issue d'un lait de pâturages alpins

Développée par un Pharmacien

Altitude Whey Protéine - Gamme classique

Renforcement et développement des fibres musculaires, mais également récupération, grâce notamment à la réplétion des stocks de glycogène et une hydratation optimale.

ALTITUDE WHEY PROTÉINE - Sans sucres ajoutés

Adapté aux personnes ayant un programme strict en sucre ou aux sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes leur produit.

 

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo