Quand prendre son shaker de whey ?

La whey protéine est sans aucun doute le premier complément alimentaire qui vient en tête lorsqu’on envisage une supplémentation. Si les sportifs et les amateurs de musculation n’ignorent plus les avantages d’une supplémentation protéique, nombre d’entre eux ne savent pas forcément quand prendre leurs shakers de whey.

Comme vous l’imaginez, la fréquence des prises et le moment idéal pour consommer la whey dépendront de nombreux facteurs, dont vos objectifs. Ceci dit, nous allons livrer les règles à respecter pour que votre organisme assimile de manière optimale les acides aminés et notamment les BCAA.

La whey, pour quel usage ?

C’est vrai ça, on commence rarement par cette question… Après tout pourquoi prendre de la whey ? La whey se distingue des autres protéines en poudre par ses propriétés biochimiques. Ce produit est facilement assimilable par l’organisme, tout en ayant un excellent profil d’acides aminés. Il fournit des acides aminés que le corps n’est pas en mesure de synthétiser (comme les BCAA), et ces nutriments se retrouvent rapidement dans le sang. Dans ce contexte, c’est la protéine en poudre rêvée pour la supplémentation en post-effort. Nous revenons en détail sur ces questions dans notre article sur quelle whey choisir lorsqu’on est débutant.

Ceux qui se demandent quand prendre son shaker de whey ont donc déjà une réponse. En règle générale, on consommera ce supplément diététique juste après l’entraînement. Seulement, de récentes études menées dernièrement ont pu changer l’attitude des pratiquants vis-à-vis de la prise de whey en post-effort.

Auparavant, les sportifs et les amateurs de musculation s’empressaient de prendre leurs shakers de protéines après la séance de training pour profiter de la fenêtre anabolique. Toutefois, des chercheurs ont récemment démontré qu’attendre une heure ou deux n’altérait ni la récupération ni la prise de masse. Malgré cette attente, l’organisme captera les acides aminés et les BCAA et les utilisera toujours à bon escient. De plus, immédiatement après l’entraînement, le système digestif n’est pas forcément prêt pour une digestion de protéines. Mais vous ne vous entraînez sans doute pas tous les jours, alors consultez notre article : faut-il prendre de la whey les jours sans entraînement ?

Quand prendre son shaker de whey si l’on pratique la musculation ?

Comme évoqué précédemment, la whey est taillée pour une consommation en post-effort. Suivre cette règle ne sera pas bien difficile si un shaker suffit pour compléter votre apport protéique. Ainsi, pour les sports de force, nous avons tendance à conseiller la prise de whey en post-entraînement. Néanmoins, l’athlète reste relativement libre, le plus important étant la dose totale journalière. Si consommer avant ou pendant est le plus simple et que cela vous convient du point de vue de la digestion, et/ou que vous avez cette habitude, alors gardez-la !

Dans les cas où il faudra prévoir une autre prise pour atteindre votre dose cible journalière, le sujet fait relativement débat jusqu’à aujourd’hui.

Certains adeptes de musculation préfèrent prendre une autre dose de protéines en poudre avant le coucher. Pour eux, cette solution permettra de mettre à profit les hormones sécrétées par le corps pendant le sommeil. Le sommeil est effectivement propice à la synthèse de nouvelles fibres musculaires, et donc à la prise de masse musculaire. La consommation de whey le soir, avant le coucher, est très intéressante, et peut même aider à trouver le sommeil, grâce au tryptophane et à la glutamine.

Bon à savoir : pour la supplémentation avant le coucher, il est souvent recommandé des protéines en poudre à assimilation lente à l’exemple de la caséine. Alors comment choisir entre whey et caséine ? Consultez notre article si besoin, mais pour vous donner une piste, il est possible de s’approcher de l’effet recherché avec la caséine, en prenant sa whey juste après un repas. En consommant son shaker après le dîner, en dessert, on pourra diminuer la vitesse d’absorption. La whey sera digérée plus lentement, de quoi soutenir efficacement la réparation des muscles endommagés par l’effort.

Bien sûr, rien ne vous empêche de prendre votre shaker de whey au réveil, avant ou après le petit-déjeuner. Ici, il est question de rompre le jeûne nocturne le plus rapidement possible. Pendant la nuit, si les protéines viennent à manquer, le corps peut détruire des fibres musculaires pour récupérer des acides aminés. Une prise matinale évite donc toute dégradation des muscles et une perte de masse musculaire.

Quand prendre son shaker de whey si l’on pratique un sport d’endurance ?

Pour les pratiquants de sports d’endurance, la whey se consomme essentiellement après l’entraînement (ou après la compétition bien sûr). Pour ces sportifs, la supplémentation vise à optimiser la récupération d’un entraînement précis, à réduire le risque d’apparition de blessures, et à améliorer la réponse musculaire à cet effort. Ils doivent consommer autour de 20-25 g de protéines après leurs séances, pour maximiser les effets de l’entraînement. Vous êtes un amateur de running ? Pour aller plus loin nous vous avons dressé un article complet dédié au type de whey pour la course à pieds.

Chez les professionnels, la prise en post-entraînement n’est pas immuable. Effectivement, dans le cadre d’une épreuve de très longue durée (>12h), les coureurs et les trailers peuvent consommer des protéines en poudre pendant la course. Cependant, nous insisterons sur le fait que cette pratique est propre à des sportifs de haut niveau, suivis par des nutritionnistes, et que la prise « simple », en post-entraînement reste la pratique la plus indiquée pour les sportifs d’endurance.

Quand prendre de la whey si l’on souhaite perdre du poids ?

La whey intègre parfois le régime minceur des personnes en surpoids. Non pas que cette protéine en poudre fasse mincir, mais elle a un haut pouvoir satiétogène (coupe-faim) et peut donc aider à perdre du poids. On prendra donc son shaker entre les repas, en collation, pour éviter de grignoter. La whey est un complément alimentaire coupe-faim et relativement peu calorique. Elle vous aidera, éventuellement, à équilibrer votre apport calorique pour une perte de poids accélérée.

Bien entendu, il faudra revoir son alimentation pour des résultats durables et éviter le fameux effet yo-yo. Un régime réussi se base sur une alimentation saine et équilibrée. Ici, les protéines en poudre peuvent aider à réduire l’apport calorique graduellement, sans toutefois remplacer les repas. 

Encore une fois, la prise de whey est simplement un catalyseur pour atteindre vos objectifs : si vous souhaitez maigrir, son pouvoir coupe-faim associé à un régime et une activité adéquats vous permettront de diminuer votre masse grasse. À l’inverse, bien que la whey ne fasse pas grossir en elle-même, elle permet de favoriser la construction de vos muscles et donc augmenter votre masse musculaire.

Nos conseils pour consommer de la whey dans les meilleures conditions

Nous espérons que toutes les informations fournies plus haut répondent à vos interrogations sur quand prendre votre shaker de whey. Pour résumer, cette protéine en poudre est bien plus adaptée à une prise après l’entraînement. En prenant votre shaker après votre séance de training, votre corps usera rapidement des acides aminés et des BCAA que ce produit renferme, et vous permettra de profiter efficacement de leurs effets bénéfiques. Quand prendre son supplément protéique est donc important, mais pas autant que comment prendre sa whey. Par exemple, faut-il prendre la whey avant ou après l’effort ?

Rappelez-vous que la supplémentation doit être source de plaisir et non une contrainte. Si vous vous imposez une routine trop stricte, la lassitude pourrait vous dissuader de poursuivre la prise de whey. Mieux vaut donc faire preuve de flexibilité selon son rythme de vie et ses habitudes pour intégrer la prise de whey dans sa préparation physique.

Si vous êtes un pratiquant de musculation, et que vous prenez plaisir à consommer votre shaker de whey tôt le matin, avant l’entraînement, après le déjeuner, entre les repas, ou encore le soir, faites donc ! Toutefois, cela n’est valable que pour ceux qui pratiquent la musculation.

Pour les pratiquants d’un sport d’endurance, la consommation de whey perd de son intérêt avant l’entraînement. Chez ce public, on cherche avant tout à améliorer la récupération et non l’hypertrophie. Le conseil est donc de prendre votre shaker de whey après l’effort, dans un moment de réhydratation, de retour au calme. 

Prendre de la whey au petit déjeuner, bonne ou mauvaise idée ?

Bien que la whey soit idéale pour une consommation juste après l’entraînement, certains sportifs sont contraints de choisir un autre moment de la journée pour savourer leur shaker.

Nombre d’entre eux préfèrent notamment prendre cette collation pendant le petit-déjeuner. Cette pratique n’a rien de préjudiciable pour votre progression. Néanmoins, préparer son shaker au petit matin peut être un peu compliqué pour les plus pressés.

Pour ces personnes, mieux vaut préparer ce breuvage hyperprotéiné la veille dans la soirée. Vous pourrez ensuite le conserver au frais dans le réfrigérateur pour consommer votre whey au petit-déjeuner.

Puisque ce repas de la journée est un moment de plaisir pour nombre de personnes, vous pouvez tout à fait préparer un shaker aux saveurs gourmandes en vous inspirant de nos recettes à base de whey.

Ceci dit, pour démarrer simplement votre journée en forme, nous vous conseillons de mélanger du cacao ou de la vanille dans un shaker rempli d’eau et de lait à quantité égale.

Il ne reste plus qu’à ajouter de la farine d’avoine pour obtenir une boisson nourrissante et chargée de protéines.

Les caféinomanes peuvent aussi mettre du café soluble dans le mélange pour avoir leur dose de caféine. Dans tous les cas, l’ajout d’une source de glucides sera utile pour ralentir l’assimilation des protéines. Grâce à cet ingrédient, votre corps absorbera des acides aminés pendant toute la matinée. De quoi favoriser la prise de masse ou le renforcement musculaire.

Pour compléter votre lecture, jetez un oeil à notre article sur combien de shakers de whey prendre par jour ou sur la signification de la présence de mousse dans votre shaker. Et pourquoi pas notre article sur les wheys protéines bios et l’avis de ProtéAlpes sur la question si vous êtes curieux 🙂

Pour aller plus loin :

2Sucralose, A Synthetic Organochlorine Sweetener: Overview of Biological Issues par
exemple texte alternartif

Un article écrit par

Guillaume Lavastre & Aymeric Mendez

Guillaume et Aymeric sont les fondateurs de Protéalpes. Ils sont également des pharmaciens, passionnés de nutrition et de sport.

Ce sont surtout des immenses fans de la gamme Protéalpes !

Vous aimez nos produits ? Découvrez-les en cliquant-ici.

Le choix de développer des compléments non seulement performants, mais également sains, de qualité, plus respectueux de l’environnement et des hommes

Fabriquée en Rhône-Alpes

Sans additifs -Sans édulcorants

Issue d'un lait de pâturages alpins

Développée par un Pharmacien

Altitude Whey Protéine - Gamme classique

Renforcement et développement des fibres musculaires, mais également récupération, grâce notamment à la réplétion des stocks de glycogène et une hydratation optimale.

ALTITUDE WHEY PROTÉINE - Sans sucres ajoutés

Adapté aux personnes ayant un programme strict en sucre ou aux sportifs souhaitant sucrer eux-mêmes leur produit.

 

Rejoignez-nous sur Instagram

Post instagram protéalpes n°1
Post instagram protéalpes n°2
Post instagram protéalpes n°3
Post instagram protéalpes n°4
post instagram protealpes n°7
Post instagram protéalpes n°6

@protealpes_officiel

Profiter de 15% de réduction sur votre commande

En s'abonnant à notre newsletter

 

Merci

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videAjouter des produits
      Calculer les frais de livraison
      Appliquer le code promo